Arrêter l’hémorragie 

#Burundi,#Afrique,#Stopfluxfinanciersillicites,#Stopparadisfiscaux,#Stophemorragie,#Stopthebleeding,#StopTaxHavens.
Le Burundi comme l’Afrique vivent un paradoxe: Riches en sous-sol mais pauvre financièrement. Les causes sont: les flux financiers illicites, les paradis fiscaux, l’hémorragie financière en provenance d’Afrique. 

Les sociétés multinationales exploitent les pays africains et ne payent pas les impôts sufffisants là où ils opèrent.
La population africaine en général et burundaise en particulier doit être fière d’être contribuable afin de faire vivre les États pour qu’ils soient à mesure de financer les activités de développement : Écoles,hôpitaux, centre de santé, adduction d’eau potable, électrification du monde rural, réseaux routiers,… 

Les États africains doivent vivre des taxes et impôts des contribuables et ne doivent pas tendre les mains à l’Occident. 

Il faut une  législation qui balise les flux financiers illicites en provenance d’Afrique.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s